After, Anna Todd : mon avis sur les 5 saisons

Bonjour tout le monde ! Ca y est, ça fait maintenant quelques semaines que j’ai fini de lire les 5 saisons de After, un livre de Anna Todd.

J’ai adoré ces livres et les ai dévoré en quelques mois, je vous propose donc ma critique en ésperant que, si ce n’est pas déjà fait, cela vous donneras envie de le lire à votre tour ! ☺.

untitled

AFTER, saison 1

after-saison-1[1]

Synopsis :

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux… Mais ça, c’était avant qu’il ne ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un  » p… d’accent anglais !  » Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle… Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque… Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ? L’écriture rythmée d’Anna Todd rendra accros tous ses lecteurs.

Voilà pour le résumé que j’ai trouvé, maintenant voici mon avis sur cette première saison :

En commençant à lire ce lire, j’ai tout d’abord trouvé qu’ils en faisaient trop avec le personnage de Tessa. C’est la fille type des histoires de ce genre, elle n’a pas beaucoup d’amis, passe son temps à lire et étudier, n’a jamais été à aucunes fêtes, aucunes soirées… Et est encore vierge. Mais je trouve qu’ils ont quand même poussé loin, comme le fait qu’elle ait un copain depuis deux ans mais qu’elle veut attendre le mariage pour coucher avec lui (promis, j’essais de plus rien spoiler !).

Mais ensuite, c’est une histoire vraiment très prenante, on se laisse vite emporter. Je pouvais lire 4h d’affilé sans m’en rendre compte, et je devait choisir les moments où m’arrêter : là où il y a le moins d’action. Si je tournais la page, c’était repartie pour plusieurs heures ! Il y avait toujours des rebondissements, et comme dit dans le résumé (je ne spoile rien), Hardin est cruel et détestable mais ça colle avec son role, et je trouvais idiote Tessa de toujours lui pardonner, elle est très immature, pose des questions toutes les deux minutes, fait des choses qu’elle regrette la seconde d’après, sait ce qui est bien mais fait tout l’inverse… Car son attirance pour Hardin est vraiment très forte, très… dévastatrice, et c’est vraiment le mot ! Car Hardin va lui faire connaitre des sensations qu’elle n’a jamais ressenti pour personne. Tout le long de l’histoire, ils vont ne faire que de se disputer et, de se réconcilier ! L’histoire est comme raconté à travers leurs défauts, mais on fini toujours par s’attacher aux personnages.

Jusqu’à arriver à la fin. La fin est la plus horrible de toute (dis comme ça on ne croirait pas, mais c’est un compliment !) car jamais je n’aurai pu imaginé que ça allait ce terminé comme ça, vraiment. Et c’est ce qui m’a encore plus fait aimer ce livre, la fin, l’atroce fin. J’en avais des crampes à l’estomac, je voulais juste vite voir la saison 2. On est tellement pris dans le livre, un peu comme dans un film, qu’on en est pesque aussi touché. Donc il vaux mieux pour vous d’avoir le 2 sous la main, car vous detesterez attendre la suite, j’en suis sure.

(Je donnais déjà mon avis dans un article précédent : AFTER saison 1 de Anna Todd )

 

AFTER, saison 2 :

after,-saison-2---after-we-collided-558198[1]

Synopsis :

Hardin n’a rien à perdre… sauf elle. Après leur rencontre la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu’Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l’effet d’une bombe. Tessa est hors d’elle. Hardin sera toujours… Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s’en séparer ? Ce n’est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d’elle… de sa peau qui l’électrise… de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. Pourtant, Tessa n’est pas sûr qu’elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l’université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu’il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer… par amour ?

Mon avis :

J’ai été contente de pouvoir voir la suite de l’horrible fin du premier, même si je savais qu’avec le nombre de livres, ils allaient forcément se remettre ensemble ! J’ai trouvé cette deuxième saison un peu repetitive, comme dans la première où ils ne faisaient que se séparer, se remettre ensemble, se séparer… Ce ne m’a pas beaucoup dérangé nonplus, mais j’avoue que j’ai attendu quelques choses de plus nouveau pour le suivant.

J’ai adoré en apprendre plus sur Hardin et son passé. Un jeune garçon avec une enfance très douleureuse, difficil… Ce qui a eu de nombreuses repercussions sur sa vie en général. C’est un homme toujours en colère, contre son père, sa mère, les gens en général mais surtout contre lui même. Ce qui l’a poussé à faire des choses horribles, tout en essayant de chnager pour devenir quelqu’un de bien, pour Tessa.

 J’ai adoré l’alternance des points de vue à chaques chapitres, ce qui fait que l’on est à la fois dans la tête de Tessa et d’Hardin.

 

AFTER, saison 3 :

71BtM-6Z1qL[1]

Synopsis :

Le caractère violent d’Hardin continue de lui jouer des tours : il échappe de peu à l’expulsion de l’université et Tessa est sauvée par Zed d’une terrible vengeance des potes d’Hardin. Pour calmer un peu ce jeu malsain et continuer à exercer le métier qu’elle aime, Tessa décide de partir à Seattle où Hardin la rejoint dès qu’il peut. Leurs sentiments se renforcent et toutes leurs colères s’apaisent quand leurs corps s’unissent. Malgré les prédictions de sa mère, Tessa est convaincue qu’Hardin et elle peuvent réussir là où leurs parents ont échoué. Jalousie et possessivité chez Hardin, désir d’indépendance et d’autonomie chez Tessa, mais un besoin mutuel et passionné d’être ensemble, la saison 3 fera découvrir de nouveaux personnages (comme le père de Tessa), fera changer de décor : Seattle, Angleterre… bref tiendra ses lecteurs en haleine, comme Anna Todd le fait si bien depuis le début.

Mon avis :

On retrouve bien sure Hardin et Tessa, mais avec bien plus de nouveaux personnages qui s’ajoutent au roman. Les engueulades restent relativement les mêmes, mais c’est beaucoup moins ennuyant que dans le deuxième. Chacuns campent sur ses positions et si j’ai compris pourquoi Tessa le fait, je suis curieuse de découvrir les raisons d’Hardin de ne pas suivre l’amour de sa vie.

On découvre le père de Tessa, Hardin doit apprendre à vivre avec ça mais si au début, il n’est pas spécialement pour.

Comme depuis qu’elle à rencontré Hardin, Tessa doit faire face à de dures évenements dans sa vie, beaucoup de problèmes à gerer en même temps.

Certains passage me fait penser qu’ils feraient mieux de se séparer (ce que je pense toujours d’ailleurs), mais ils y en a d’autre où l’on vois un Hardin different, plus amoureux et moins cruel.

Comme d’habitude, la fin de l’histoire nous donne envie de découvrir la sasons suivante !

AFTER, saison 4 :

41M4mfvSThL._SX315_BO1,204,203,200_[1]

Synopsis :

Avant, personne n’aurait osé les déchirer… Grâce à Zed, Tessa échappe au pire et soulagée, elle peut commencer une nouvelle vie indépendante à Seattle. Hardin se rapproche de plus en plus de Richard, le père de Tessa, jusqu’à l’héberger dans leur ancien appartement pour l’aider à s’en sortir ! L’occasion parfaite pour prouver qu’il a changé et que, peut-être, il peut devenir quelqu’un de bien. Ou est-ce une manipulation de plus à son actif ? Reste-t-il un espoir pour Tessa et son incorrigible bad&loveboy ? Les nuits entre les deux amants sont plus passionnées que jamais, et Tessa se jette à corps perdu dans cette liaison tumultueuse. Pourtant son entourage semble croire que sa relation avec Hardin va la plonger dans une spirale destructrice dont elle ne pourra sortir indemne. Grâce au soutien de Landon, elle va mener sans doute l’un de ses plus durs combats pour sauver son couple. C’est sans compter sur un cruel coup du destin qui va faire ressortir les pires démons d’Hardin… Tessa arrivera-t-elle à chasser les ténèbres dans l’esprit torturé de son homme ?

Mon avis :

Okey, donc je n’avais JAMAIS PLEURE DEVANT UN LIVRE, MAINTENANT C’EST FAIT. Oui oui, l’histoire prend un tel tournant que ça m’en a fait mal, même pour un livre c’est possible… j’avais déjà eu les larmes aux yeux dans les précédents, mais celui là m’a fait craquer. Il est donc evident que cette tome à été m’a préféré !

Ce tome 4 n’est en fait que la seconde partie du tome 3 (il n’y a que 4 tomes en version originale).

Ils ne s’engueulent plus pour encore et toujours les mêmes choses, ce qui est un point très positif.

Beaucoup de révelations, de très grosses révélations mêmes ! Ce qui ont fait rebasculer Hardin dans ses démons, dans ce qu’il avait promis ne plus être. Il y a des passages horribles, atroces -mais en réalité, c’est un compliment ! Car pour moi c’est ces passages remplient d’émotions, que l’auteur nous décrit d’ailleurs si bien, qui font que le roman est si beau.

Et j’ai vraiment été pressé de doucouvrir la dernère tome, la fin de l’histoire !

 

AFTER, saison 5 :

after-saison-5[1]

Synopsis :

La vie n’a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforce leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand un pan de son passé, qu’il n’aurait pu imaginé, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ? Finalement leur histoire familiale, si elle est choquante, ne semble pas très différente l’une de l’autre. Et Tessa n’est plus la douce et gentille fille qu’elle était quand elle a rencontré Hardin, pas plus qu’il n’est le cruel et sombre garçon dont elle est tombée amoureuse. Elle comprend toutes les troublantes émotions sous la carapace d’Hardin et sait qu’elle est la seule qui peut le calmer. Il a besoin d’elle. Mais plus le passé d’Hardin resurgit, plus il est inquiet et triste, et plus il repousse Tessa et tous les autres au loin. Tessa n’est pas sûre de pouvoir le sauver sans se sacrifier. Elle refuse de l’abandonner sans se battre, mais combattre qui : Hardin ou elle-même ?

Mon avis :

Fidèle à eux mêmes, Hardin et Tessa se font souffrir. Mais egoistemeny et sans réelement s’en rendre compte ils font souffrir tous ceux qu’ils aiment autour d’eux.

J’ai été étonné du comportement de Tessa, moins naive, qui ne se laisse plus vraiment faire et qui prends de bonnes décisions, pour une fois.
C’est une romance, une vrai, donc on se doutait forcément de la fin, mais la manière dont elle à été ammené à été original et differente de ce à quoi j’aurai pu m’attendre. Je l’ai beaucoup aimé même si je l’ai trouvé un peu rapide par rapport aux restes de l’aventure.
Je suis a la fois heureuse d’avoir mis une fin  à cette série, mais à la fois triste de m’arrêter là.

Before : la suite.

Maintenant ce que je me demande, c’est ce qu’il va bien pouvoir ce passer dans les deux suivant : les Before ! Car après une fin pareille, je me pose de nombreuse questions, mais j’ai bien une petite idée.
Dès que je l’ai aurait terminé (autrement dit très vite !), je vous en parlerai dans un nouvel article !
wpid-fanfiction-master495[1]
Anna Todd
Si vous avez aimé, je vous propose aussi ma dernière série : 50 Nuances de Grey .
Et comme d’habitude, retrouvez moi sur Instagram @laurine_moi  ou sur Snapchat : laauriiine. Vous pouvez aussi me retrouver sur ma page facebookBlog of Eternal Brown – by Laurine (cliquez sur le lien et aller liker la page pour être avertis d’un nouvel article !)
Gros bisous ! ♥
laurine[1]

 

50 Nuances de Grey : je donne mon avis

Bojours tout le monde ! Voici une petit article critique sur les livres de la saga 50 Nuances de Grey de El James. J’avais très envie de vous en parler car il se trouve que ce film est mon préféré, et que ce sont ces livres qui m’ont donner le gout de la lecture. Car avant, je ne lisait jamais. C’est un film (et un livre) érotique, dramatique avec une histoire captivante et qui est presque obsédant (pour ma part).

Afficher l'image d'origine

Tout d’abord, j’ai vu le film  au cinéma le 14 février 2015, à la St Valentin dernière avec mon chéri. C’est effectivement le roman le plus vendu dans le monde en 2012, mais le film sorti en 2015 l’a rendu encore plus populaire. C’est un film que j’ai beaucoup aimer (et que j’attend la suite au cinéma) malgré sa fin assez triste pour les deux héros Anastasia Steele (joué par Dakota Johnson) et Christian Grey (interprété par Jamie Dornan). Le film m’a donc donné envie de lire les livres (merci encore belle-maman ^^) que j’ai aussi beaucoup aimé !

Afficher l'image d'origine

Lire le livre après, ça peut parêtre chiant comme on m’a souvent dit car on connait déjà l’histoire, mais detrompez vous ! Le fait d’avoir déjà vu le film fait que tu rentres mieux dans l’histoire, que tu peux mieux imaginer les personnages (comme tu les à déjà vu) etc…

Afficher l'image d'origine

GROS CLICHE : C’est avant tout une histoire d’amour entre deux personnes, avec des pratiques certe étrange (bien qu’elles plaisent à certain d’entre nous) mais ce n’est aucun cas un livre porno… El James a choisis ses mots pour décrire ce genre de scènes et il n’y à rien de hard (après bon, forcément, elle ne passe pas toujours par quatres chemins -comme moi je fais dans cet article^^)

 

LA TRILOGIE :

 

Afficher l'image d'origine

Fifty Shades of Grey (Cinquante Nuances de Grey) :

Anastasia Steele, étudiante en littérature, a accepté la proposition de son amie journaliste de prendre sa place pour interviewer Christian Grey, un jeune et richissime chef d’entreprise de Seattle. Dès le premier regard, elle est à la fois séduite et intimidée. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier, jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille à mi-temps et lui propose un rendez-vous. Ana est follement attirée par cet homme. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, elle découvre son pouvoir érotique, ainsi que la part obscure qu’il tient à dissimuler… Romantique, libératrice et totalement addictive, la trilogie Fifty Shades, dont Cinquante nuances de Grey est le premier volume, vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

Donc j’ai été prendre un résumer qui me semblais bien sur le site de livredepoche.com.

Le numéro 1, le l’ai baucoup aimer car l’histoire est vraiment interéssante, prénante. Honnêtement, je ne lis jamais et je peux dire que c’est ce livre qui m’a donné le gout à la lecture !

Fifty Shades Darker (Cinquante Nuances plus sombres) :

Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Anastasia Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d’éditrice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu’il lui propose un nouvel accord, elle ne peut lui résister. Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie…

Le numéro 2, que j’ai encore plus aimé ! Il y a beaucoup d’intrigues et de rebondisements, pleins de choses auxquels on ne s’attend pas tout au long du livre (d’autant plus qu’il y a pas (pas encore) eu de film pour celui-ci !

Fifty Shades Freed (Cinquante Nuances plus clairs) :

Ana et Christian ont tout pour être heureux : l’amour, la fortune et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances, sans perdre son intégrité ni son indépendance, tandis que Christian s’efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d’oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que tout semble leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité… Un happy end est-il possible pour Christian Grey et Anastasia Steele ?

Le numéro 3, livre que j’avou avoir trouvé très long à démarer et répétitif, mais au fure et à mesure, de nouvelles choses (aussi innatendu) se produisent et l’histoire redevient aussi interressante et captivante. Dans ce livre là, on apprend de plus en plus de choses sur le passé secret de Christian.

Le dernier chef-d’oeuvre de El James : Grey.

Afficher l'image d'origine

Grey :

Christian Grey contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu’au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l’oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d’émotions qui le dépassent.
À l’inverse des autres femmes, Ana l’ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un coeur d’homme blessé derrière l’apparence glacée du magnat des affaires.
Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son goût exacerbé du pouvoir et le peu d’estime de soi qui le consument auront raison des sentiments de la jeune femme ?

Ce livre là, était vraiment… génial ! C’est la même histoire mais cette fois-ci raconté par Christian Grey. L’image que j’avais pu me faire de lui à travers l’histoire de Anastasia s’est complétement brisé, et je vois maintenant Christian different. On connais maintenant tous, ce qu’il pense, les détails de sa vie, son histoire à travers ses fameux cauchemars… J’aurais aimé qu’il ne s’arrête pas là car il y a pleins de choses que j’aurais aimé savoir nottament à propos de Leila et de ce qu’il s’est passé dans l’appartement quand il lui à donner un bain (pour ceux qui l’on lu) !

Afficher l'image d'origine

 »On nous l’a vendu comme une initiation au SM  et en fait, c’est un petit peu le contraire :  c’est l’histoire d’un maître SM que sa petite amie va initier peu à peu à la vie de couple, à dormir ensemble, à dîner avec les parents, à faire le petit déjeuner. »

Afficher l'image d'origine

   El James.

Cinquantes Nuances plus sombres au cinéma ? Le numéro 2 sortira le 8 jévrier 2017 (courage, encore un an !).

Voici le lien de la bande annonce (en anglais, du coup) :  https://www.youtube.com/watch?v=qKuWJX8oTY

( Pour ceux qui n’aurait pas vu le numéro 1 : https://www.youtube.com/watch?v=4Dws9lQgbko )

Voilà ! J’éspère que cet article vous à plus (j’ai mis énormement de temps à le rédiger), n’hésitez pas à donner votre avis en commentaire et retrouvez moisur Instagram sur @blog.of.eternal.brown, @laurine_moi et sur mon snap : laauriiine.

Bisous, Laurine. ♥