Emmène-moi avec toi, de Sara Orwig [Harlequin]

Je parle beaucoup de mes lectures coup de coeur ici, mais j’ai du mal à me mettre à écrire pour les livres que j’ai le moins aimé. Aujourd’hui, je vais donc vous parlez d’un petit flop pour le livre Emmène-moi avec toi, de Sara Orwig.

Je n’ai jamais vraiment aimé les livres romantiques, mais j’ai voulu me lancer dans celui là (principalement parce que la couverture me plaisait, en faite).

DSC03132

Synopsis :

Se faire suivre dans la rue par un bel inconnu, voilà qui est agréable… Mais ce qui l’est moins, c’est de se retrouver avec lui en plein milieu d’une fusillade et d’un spectaculaire enlèvement ! Molly a juste le temps de prendre ses jambes à son cou et de talonner Jake Sterefi malgré tous les efforts de ce dernier pour la semer. Pas galant du tout, il ne veut pas avoir affaire à une Miss Catastrophe mais va bien être obligé de supporter Molly pedant le temps que durera leur fuite !

Ma critique :

En faite, je trouve que l’histoire est peu crédible ! S’enfuire dans une maison isolée au milieu de nulle-part avec un inconnu, à la place d’être mise sous protection de la police, qui ferait ça, honnêtement ? Bon, admettons. L’histoire entre eux n’est pas trop mal, c’est vrai. C’est une histoire à l’eau de rose qui plairait sans aucuns doutes aux fans de romantisme.

Je l’ai lu en entier, parce que même un livre qui ne m’intéresse pas tellement je le lis en entier. Je deteste commencer une histoire sans avoir la fin ! Et puis, il n’est pas nul, loin de là. Il y a des passages intéressant, mais le fond de l’histoire ne me plaisait pas spécialement.

Donc voilà, je n’ai pas énormément de choses à dire, je préfère parler de mes coups de coeur, évidment.

Ah si, une chose : si vous aimez les livres qui parlent d’amour : lancez-vous !

Rendez-vous sur mon Instagram pour voter pour le prochain livre que je présenterai : @mlle_capricieuse.bylaurine !

Des bisous ♥

Laurine

 

Rupture de contrat [de Harlan Coben]

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler d’un livre que j’ai récemment terminé et que j’ai énormément aimé !

Depuis ma lecture de Les rivières Pourpres [de JC Grangé] je me suis passionné pour les thrillers : même si j’essais de varier mes lectures, un livre sur deux est effectivement un livre de genre policier.

Je vais donc vous parlez de Rupture de contrat, de Harlan Coben :

IMG_8793

Synopsis :

Sale temps pour l’agent sportif Myron Bolitar. Ex-champion de basket, ex-agent du FBI, il est pourtant habitué aux coups durs. Sauf que là, c’est vraiment tordu : son poulain, le prometteur Christian Steele, est sous le choc. Il vient de recevoir par la poste une revue porno dans laquelle son ancienne petite amie Kathy pose langoureusement dans le plus simple appareil. Problème : Kathy, mystérieusement disparue depuis des mois, est aujourd’hui considérée comme morte.
Plus étrange encore, elle n’est autre que la sœur de la romancière Jessica Culver, grand amour de Myron. En pleine négociation de contrat, l’agent sportif croit d’abord à une technique d’intimidation de la part de ses concurrents.
Mais la réalité se révèle autrement plus sordide….

Source : Babelio.com

Au début du roman, j’ai déjà beaucoup accroché, même si j’ai eu un peu peur que ce soit trop axé dans l’univers du sport, ce que je n’aurai pas aimé. Il y a énormement de rebondissement, et il se passe toujours quelque chose.

L’histoire en elle-même est sympa, un peu intriguante et plutôt pas banale.

Concernant l’humour du personnage principal, Myron, si j’ai remarqué que certain le trouvait un peu lourd, moi je l’ai trouvé plutôt drole dans son genre. Un peu -voir beaucoup de prétention, mais c’est justement ce qui m’a plu dans son personnage (et dans celui de Win, qui est également un mec ultra violent, entre autre).

Et comme tout bon roman policier, on ne connait la fin de l’histoire que dans les dernières pages ! C’est encore une fois ce que j’ai le plus aimé (et ce que je recherche en général) dans un bon livre.

Comme je l’ai dis, j’ai beaucoup aimé les personnages et j’ai donc commandé plusieurs autres livres de Coben, mettant en scène ceux-ci dans d’autres aventures. J’ai également acheté d’autres romans uniques du même auteur, pour un peu voir les autres choses qu’il a pu faire.

J’ai beaucoup aimé celui-ci, je ne devrais donc pas être deçu ! J’ai également pris un livre de Chattam (auteur que je n’ai jamais lu auparavant) : on verra ce que ça donne ! Et un de Grangé, auteur de mon livre préféré (dont je parle plus en détail ici ).

Pour résumé, je vous conseille vraiment ce livre (comme la plupart de ceux que dont j’ai publié la critique ici). D’ici quelques temps, je publierai la critique de ceux qui m’ont moins plus -meme si pour le coup, c’est moins motivant de le faire !)

En attendant, mes autres lectures présentent sur le blog son ici :

Bonne fin de journée et à bientôt ♥

Laurine.

Les rivières Pourpres [de JC Grangé] : mon livre préféré !

Bonsoir tout le monde ! Je sais, ça fait plutôt longtemps que je n’ai pas publié ici, depuis ma rentrée à la fac je n’ai plus beaucoup le temps mais je fais de mon mieux c’est promis ! Plein d’articles et de vidéos en préparation 🙂

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un livre que j’ai beaucoup aimé et qui est devenu mon livre préféré : Les rivières Pourpres, de Jean-Christophe Grangé.

Je n’avais jamais lu de livre du style policier avant celui-ci. Dès que je l’ai trouvé sur l’arbre à livre de la fac, le titre me disais vaguement quelque chose alors je l’ai pris. Dès les premières pages, j’ai directement accroché.

10a3a1264940b37f3b3274289e510028

Synopsis :

Un cadavre, horriblement mutilé, suspendu entre ciel et terre dans les montagnes de la région grenobloise.
Une tombe, celle d’un petit garçon, mystérieusement « visitée » pendant la nuit, cependant que les dossiers le concernant disparaissaient de son école.
Deux énigmes, que vont s’attacher à résoudre deux flics hors normes : Pierre Niémans, policier génial, dont les méthodes peu orthodoxes ont compromis la carrière. Et Karim Abdouf, l’ancien délinquant devenu flic, dont la couleur de peau et les dreadlocks suscitent plutôt la défiance dans le trou de province où on l’a nommé….
Les deux affaires vont se rejoindre, et les deux hommes se reconnaître. Ensemble, ils vont remonter vers le terrifiant secret des rivières pourpres. Un secret qui ne nous sera livré qu’aux dernières pages de ce thriller exceptionnel.

Source : https://www.babelio.com/livres/Grange-Les-Rivieres-pourpres/12376 

Pour commencer, j’ai beaucoup aimé les personnages. Ce n’était pas un gentil contre un méchant, chaque personnage a ses défauts, ses qualités et même les héros principaux ont leur côté sombre.

Grace à la quatrième de couverture, on sait qu’à un moment ou un autre, les deux affaires vont se rejoindre. L’histoire commence par l’affaire de Pierre Niémans, puis on fait des aller-retour entre lui et Karim Abdouf, le deuxième policier. Et a chaque changement, j’essayais de trouver les liens qu’il pouvait y avoir entre les deux affaires, et je ne trouvais pas, c’était insupportable ! Mais à la fois assez prenant.

Ce que j’ai également aimé, c’est de suivre l’enquête avec eux, quand on pense être sur la bonne piste, qu’on lit de plus en plus vite pour savoir si c’est bien ça, puis là : échec, retour à zéro. C’est frustrant au début, mais j’ai adoré ça.

Au moment où les affaires se rejoignent enfin, on pense avoir tout compris, mais il reste encore beaucoup de pages et beaucoup de choses se passent… On ne sait vraiment le fin mot de l’histoire dans les dernières pages, et pas avant. L’auteur arrive à nous tenir en haleine tout le long, à nous mener en bateau, nous faire croire certaines choses pour ensuite nous en faire croire d’autres… C’est vraiment incroyable ! Et si tout les romans policier sont comme celui-ci, j’ai hâte de m’y remettre.

Donc pour résumer, c’est un livre que je vous conseille vraiment, et mon livre préféré a partir de maintenant. J’aimerais me mettre au film, mais comme pour Le Diable s’habille en Prada de Lauren Weisberger, j’ai peur d’être dessus (car un film ne peut pas être fidèle à un livre, sinon il durerai des heures), donc peut être qu’on jour j’oserai !

Et vous, l’avez vous déjà lu ? Dites moi en commentaire ce que vous en avez pensé !

Bonne soirée et bonne chance à tout ceux qui, comme moi, sont en pleine période de partiel ! Des bisous ! 🙂

Laurine.

 

La rivière des rêves – Ashley Carrington

Ca fait maintenant un moment que je ne vous avais pas parlé de mes petites lectures ! En ce moment, j’étais entrain de lire le début des livres Harry Potter et je ne trouvais pas spécialement nécessaire de vous en parler, car tout le monde connait très bien cette saga. Du coup je revien avec un livre que j’ai terminé il y a peu et que j’ai beaucoup apprécié : La rivière des rêves, de Ashley Carrington.

la-riviere-des-reves-634459-264-432[1]

Synopsis :

A Boston, peu de temps après la fin de la guerre de Sécession, la famille Davenport mène une existence aisée et Daphné, la fille cadette, vient de faire son entrée dans la bonne société. Tout se passe donc pour le mieux, surtout qu’un très bon parti s’intéresse de près à la jeune femme. Malheureusement pour eux, ils perdent toute leur fortune à la suite d’un mauvais coup à la bourse et s’exilent donc à Bath afin de redémarrer une nouvelle vie. Mais il est bien difficile de vivre pauvrement lorsque l’on a été habitué au luxe. Alors que Daphné, son père et son frère prennent la situation avec philosophie ce n’est absolument pas le cas de sa mère et de sa sœur aînée Heather qui accablent le père de reproches. Malgré les obstacles, Daphné ne se laisse pas abattre et décide de travailler afin de gagner de l’argent et d’acquérir son indépendance, mais ce ne sera pas sans difficultés et sacrifices.

Mon avis :

C’est dans ces librairies de rue où l’on peut se servir et y deposer des livres sur une étagère au bord d’un trottoir que j’ai trouvé celui-ci. Après avoir cherché celui qui m’attirait le plus, j’ai donc choisi La rivière des rêves tout en esperant que ce ne soit pas une romance, un livre à l’eau de rose. Et j’ai été agréablement surprise de découvrir que non.

J’ai beaucoup aimé l’histoire, que ce soit la première partie où la famille était riche et vivait une vie luxueuse, ou que ce soit la seconde où ils avaient sombré dans la misère. Mais forcément, la deuxième partie était plus interressante et il y avait évidement plus de rebondissements.

Un quotidient plein de surprises, de coups durs, de joies et de peines, et tout cela derrière le point de vue de Daphné, notre personnage principal. A un moment de l’histoire, pourtant, c’est sur Heather, sa grande soeur, que l’histoire est centrée et nous avons alors l’impression qu’elle est le personnage principal à son tour durant ces quelques pages. Ce changement de point de vue et au début dérroutant, mais en suite il nous aide à comprendre cette fille et à finalement l’apprecier, ce qui n’est pas forcément le cas au début du roman.

Le père, William, est également un personnage très attachant, ainsi que beaucoup d’autre. Tandis que certain sont tout le contraire.

J’ai eu souvent la boule au ventre, ressenti de la colère contre certain personnages, et même souvent envers Daphné et ses choix, et même presque pleuré (car je suis le genre de personne qui pleure devant les films triste, mais également devant les livres^^)

Bref le genre de livre où plus on avance, plus on a envie d’aller vite pour connaitre la fin. Mais c’est bien là le soucis : la fin. Dejà que je n’apprecie pas les fin en suspent où c’est à nous de deviner la fin ou de nous l’imaginer comme on aimerait que ça ce termine, mais celle ci était beaucoup trop en suspent ! C’est comme si je m’étais arrêté au milieu du livre, je me suis même demandée si il ne manquait pas des pages (malheureusement non). Trop de questions en tête, et deux choix possible pour cette fin : toute deux presque tellement inenvisageable qu’il nous faudrait une fn concrète, et une issue de la part de l’auteur. Si toute fois, madame Carrington, vous lisez cette article, j’ai tellement aimé ce livre mais s’il vous plait.. donnez moi une vrai fin !^^

Si toute fois vous auriez envie vous aussi de vous plongez dans le monde de Daphné, je l’ai trouvéà moins de 10Euros sur Internet.

Vous connaissez ? Laissez moi votre avis en commentaire ! ☺

Bon week-end,

Laurine

Le Diable s’habille en Prada de Lauren Weisberger

Bonjour tout le monde ! Voici le dernier livre que je viens de terminer et comme d’habitude, je vous fais par de ma petite critique personelle : Le Diable s’habille en Prada de Lauren Weisberger.

D’abord, désolé de la rareté de mes articles en ce moment car avec les cours (je rentre tous les jours chez moi à 19h), je n’ai pas forcement le temps de rédiger en semaine. Et rare sont les week-ends où je suis libre. Mais dès que j’ai le temps, je saute sur mon clavier pour vous publier quelques choses ! Environs une fois par semaine, c’est dejà pas mal.

Le Diable s’habille en Prada :

tumblr_lso875sxq81qg183r1

Synopsis :

Andrea n’en revient pas : même avec ses fringues dépareillées, elle l’a décroché, ce job de rêve. La jeune femme de vingt-trois ans va enfin intégrer la rédaction de Runway, prestigieux magazine de mode new-yorkais ! Et devenir l’assistante personnelle de la rédactrice en chef, la papesse du bon goût, la dénommée Miranda Priestly. Une chance inouïe pour Andrea : des milliers d’autres filles se damneraient pour être à sa place ! Mais derrière les strass et les paillettes de cette usine à rêves se cache un enfer peuplé de talons aiguilles et de langues de vipère. Leurs raisons de vivre ? Répondre à TOUTES les angoisses existentielles de la déesse Miranda. Justement, cette dernière vient de trouver une nouvelle victime de la mode :  » An-dre-ââ « …

Mon avis :

J’ai tout simplement adoré ce livre, du début à la fin. En apparence superficiel à acuse de toutes les marques de luxes, les défilés et les magazines, c’est en réalité bien plusque ça. L’histoire d’une jeune fille qui veux être rédactrice et qui, pour accéder à son rêve, doit passer un an en Enfer au côté d’une célèbre rédactrice New-Yorkaine : Miranda Priestly.

Cette femme riche et célèbre dont les exigences les plus grotesques doivent être réalisé. Je ne vous dit rien, mais vous aller alluciner tout comme moi en découvrant ce personnages.

J’ai mis quelques temps à m’attacher au personnages principal, Andréa. Mais plus l’histoire avance et plus on éprouve de l’ampathie pour elle, vis à vis de son travaille qui lui coupe de toute vie sociale par rapport a sa famille, sa meilleure amie Lili et son copain Alex. De nombreux haut et bas avec celui-ci, et une petite histoire en parrallèle avec un célèbre écrivain qu’Andréa va rencontrer : je ne vous en dit pas plus^^

A la base j’ai vraiment eu envie de lire ce livre car c’est un basic, et surtout car mon grand rêve à moi (pour ceux qui me connaisse) c’est d’être journaliste. Avec un petit penchant pour la mode. Avec ce livre, j’en ai en quelque sorte appris plus sur tout ça.

La fin. Putain la fin ! Je vous dis juste une chose : je ne m’y attendais pas du tout. Mais c’est une assez belle fin, un fin réaliste. Et ça j’ai aimé.

images32fa034r

Maintenant, j’ai juste peur de voir le film car c’est bien connu le film sont toujours beaucoup moins bien que les livres… Mais je ne resisterai pas à l’envie de le regarder bientôt ^^

Et comme d’habitude, retrouvez moi sur Instagram @laurine_moi  ou sur Snapchat : laauriiine. Vous pouvez aussi me retrouver sur ma page facebookNude – by Laurine (cliquez sur le lien et aller liker la page pour être avertis d’un nouvel article !) et abonné vous sur Pintest à mon tableau Nude : http://pin.it/HU7gWdf !

Bon weekend. ♥

laurine[1]

 

 

Before 1 et 2 [After] De Anna Todd

Bonsoir ! ☺

Après avoir dévoré les 5 premières saisons de After, de Anna Todd (mon avis ici), je vous parle à present de sa suite : Before ! Que j’ai tout autant adoré. J’ai fini le premier en une semaine et le deuxième en… deux jours.

Je vous propose donc ma critique !

BEFORE, saison 1

BEFORE_TOME1_COUV-507x800[1]

Synopsis :

Hardin tient un journal secret. Il y raconte son histoire, avant sa rencontre avec Tessa et pendant les semaines qui vont changer sa vie. Un journal où les filles de sa bande : Nathalie, Molly, Melissa et Steph tiennent un rôle essentiel.
Ce journal lui permet d’évacuer sa colère et d’analyser ses sentiments. Nous y découvrons ses secrets, ses doutes, son âme… peut-être pas si noire qu’il y paraît. Ce point de vue d’Hardin nous incitera-t-il à l’indulgence ? Car la vie n’a pas épargné Hardin. Il a subi un traumatisme qu’un enfant ne devrait jamais vivre, sans l’amour de ses parents pour l’aider à le surmonter. La rage s’est emparée de lui et ne l’a plus quitté. Il est sombre, solitaire et ne se permet aucune émotion, hormis l’adrénaline de ses méfaits et le sexe. Il se fout de tout, même de lui-même.
Jusqu’au jour où sa route croise celle de Tessa…
Sera-t-il capable de l’aimer ?

Mon avis :

J’ai adoré dès le début ! Dans chaque chapitres, on est dans la peau d’un personne differente qui nous raconte son histoire. Comme par Molly, ses problèmes et son passé. Suivis de Nathalie, comment elle s’est retrouvée à fréquenter Hardin. Steph, et ses problèmes familiaux. Puis Melissa, une soeur surprotegée. On sait desormait pourquoi ils sont comme ils sont en arrivant à l’Université et je trouve ça vraiment interressant et sympa à lire.

Puis ensuite arrive le point de vue de Hardin. Comme je m’y attendais, ce livre est la même histoire que le After saison 1, mais avec son point de vue à lui et non celui de Tessa.

On comprends à quel point il est tourmenté, à quel point il a de gros problème… A quel point il peut se foutre d’elle au début, mais réellement s’attacher et tomber amoureux sans le savoir à la fin.

Plusieurs passages sont sautés, ce qui est dommage. Mais au moins on à que l’essentiel, les passages importants et le livre est moins gros.

Mais j’ai adoré ce livre que j’ai fini en une semaine à peine ! ☺

 

BEFORE, saison 2

before-after,-saison-2-713948-250-400[1]

Synopsis :

Hardin tient un journal secret qui lui permet de canaliser sa colère et d’analyser ses sentiments. Il y raconte son histoire, les semaines qui vont changer sa vie et sa passion amoureuse pour Tessa. Mais l’amour est exigeant. Sera-t-il capable de l’aimer ? Dans ce journal, nous découvrons ses doutes, son âme et le chemin parsemé d’absences, d’embûches et de nouvelles responsabilités, qu’il doit essayer de parcourir s’il veut gagner le paradis… avec elle. Nous comprenons aussi le rôle joué par les hommes qui l’entourent : Zed, Landon, Christian et Smith. La vie d’Hardin a commencé par un traumatisme qu’un enfant ne devrait jamais vivre. Une jeunesse sans amour, solitaire et violente, a fait de lui un homme déchiré qui ne se permet aucune émotion. Laissera-t-il l’amour de Tessa gagner son coeur ?

Mon avis :

L’histoire continue dans la peau de Hardin, on comprends de plus en plus de chose et malgré la 7ème saisons déjà, l’auteur arrive toujours à nous surprendre !

A la fin de celui-ci, c’est le même principe qu’au debut du premier Before : on à les points de vu de Zed, Landon, Chirstian et Smith. Zed, avec une histoire qui se situe après le départ de Hardin et Tessa à New York. Landon, une histoire pendant qu’il est a New York également. Christian, qui revient sur sa vie quand il est plus jeune, avec la mère de Hardin. Et Smith, le petit garçon très admiratif de son grand frère, Hardin.

La fin raconte les meilleurs passages du couple amblematique formé par Hardin et Tessa, nomé Hessa dans le livre. Leurs vies de parents, de couple… Une très belle histoire qui fini si bien.

Bon, je l’ai lu en deux jours celui ci ahah ☺

before_titre[1]

Voilà, d’un côté je suis triste d’en finir avec cette si belle histoire, mais heureuse d’y avoir mis un point final avec quelques choses de complet !

Une saga coup de coeur que je recommande franchement !

Et comme d’habitude, retrouvez moi sur Instagram @laurine_moi  ou sur Snapchat : laauriiine. Vous pouvez aussi me retrouver sur ma page facebookBlog of Eternal Brown – by Laurine (cliquez sur le lien et aller liker la page pour être avertis d’un nouvel article !)
Gros bisous ! ♥
laurine[1]

La gymnastique rythmique : je vous présente ma passion !

Bonsoir tout le monde !

Ca fais assez longtemps que je voulais vous parler d’une de mes grandes passions : la gymnastique rythmique ! Et je me suis dis qu’étant en pleine période des JO 2016, c’était le moment ou jamais de vous en parler. Je voudrais vous parlez de tellement de choses que je ne sais pas vraiment pas où commencer, je l’avoue ^^

 

Déjà, qu’est ce que la gymnastique rythmique ?

C’est un sport peu connue, donc je pourrai comprendre que certaine d’entre vous peuvent confondre avec la gym, alors que ce n’est pas du tout la même chose.. La GR, c’est ça :

web1305310155%20web1305310155%20ROM[1]

De la danse tout en souplesse, en grace, accompagné d’engins :

Image8[1].png

Le ruban, la corde, les massues, le cerceau et le ballon.

En équipe, on peut faire de nombreux mixes comme massues/cerceaux, ballons/massues, cordes/cerceau… Ou même les cinq en même temps (un créatif).

On peut faire de la GR en équipe de plusieurs ou en individuel.

Bien entendu, pour être une bonne gymnaste il faut commencer jeune pour être la plus souple possible. Plus on s’entraine et plus ça devient facile de manier les massues par exemple, et moins on fait de chute. Quand j’ai commencer les massues, j’avais toujours plein de petits bleus sur les avant-bras mais au fur et à mesure, j’arrivais à m’en servire.

Choisir une bonne musique avec beaucoup d’accent et de rythme, choisir les pas, la chorégraphie (donc le programme) ensemble pour les équipes et seule en individuelle est toute aussi long.

La tenue : un justocorps, le plus beau possible et accordés aux engins ! Avoir un chignon. Et des demis-pointes pour les pieds :

demi_pointes_mod_goutte_microtech_imagelarge[1]

Quelques règles :

  • Faire tomber un engin apporte des pénalités,
  • Faire sortir l’engin du praticable (la piste de danse dont on ne dois pas sortir, en gros) est encore plus pénalisable,
  • Plus la figure est difficile et plus elle apporte de points,
  • On doit forcément avoir les cheveux attachés en chignons et toutes porter les mêmes tenues et maquillages pour les équipes,
  • Il est impératif de rester sur demi-pointe, sinon des points en moins,
  • La préstence, la grandeur des gestes et le sourire rapportent également des points.

 

Mon parcour :

J’ai commencé la GR au moment ou je l’ai découverte, quand j’avais 11 ans.

2010-2011 :

J’étais en 6e et j’ai tout de suite beaucoup aimé ce sport et aller au entrainement :

(J’ai caché les visages des autres filles car ces photos datent de plusieurs années maintennant et elles ne seraient pas contente de voir leurs têtes de petites filles apparaître ici^^)

Donc on était une équipe de quatre au ballon. Car le ballon est l’engin le plus simple à manipuler pour des débutantes comme nous ! Et pour nos deux compétitions nous n’avions eu aucune médaille..

2011-2012 :

Cette année ci, nous étions une équipe de cinq filles et notre engin était le cerceau.

Et cette année, nous avons enfin eu notre médaille !

DSCN0665

2012-2013 :

Cette année, on se remet au balon ! J’adore cet engin.

(Désolé pour la qualité de la première photo…)

Et encore une fois, nous étions sur le podium et avons eu une médaille !

2013-2014 :

Et cette année : ballons/massues ! Mes deux engins favories réunis, j’étais juste trop contente !

IMG_18564525961190

Et encore une médaille pour nous lors des compétitions !

2014-2015 :

Arrivée en seconde au lycée. J’ai du arrêter l’entrainement…

Mais j’ai continué seule chez moi à travailler ma souplesse !

InstaSizehh

Et pour mes 16 ans, j’ai eu le droit à un superbe cadeau :

Snapchat--2137544874826852740Des massues ! Mon engin préféré ! Avec lesquelles j’ai pu continuer à m’entrainer toute seule chez moi :

IMG_20150815_133711

Bon, s’entrainer toute seule c’est pas le top mais c’est bien pour garder la main, comme on dit.

1437827234045

2015-2016 :

Cette année-ci, j’ai continuer l’entrainement solitaire !

14030615_626291564211999_809534773_n[1]

14055721_626291537545335_150580_n[1]

Et l’année prochaine ?

Dès septembre, normalement, je pourrai reprendre l’entrainement !

J’aurai surement l’option danse pour le bac, et j’ai choisis de faire de la GR (apparement les juris adore ça, c’est l’occasion de recolter une bonne note en plus pour le bac)  et l’occasion de pouvoir reprendre ma passion.

Mais pour la première fois je ne serai pas par équipe, mais en individuel ! Avec mes massues violettes. C’est un peu stressant mais j’ai toujours voulu faire un solo un jour.

Si vous voulez me suivre dans cette aventure, suivez moi sur Snap ou je posterai assez souvent : laauriiine.

J’espère avoir pu réellementvous communiquer ma passion et vous donnez envie de pratiquer ce sport, si ce n’était pas déjà le cas !

et vous, quel est votre sport ? ☺

Bonne soirée les filles ! ♥

Laurine.