Réviser à la dernière minute, et avoir son bac [5 astuces]

La douloureuse épreuve du bac : les révisions tous les jours depuis des semaines ou des mois, le stress avant les examens, le stress après pour avoir les résultats… On est tous (ou presque) passé par là ! Mais pour tous ceux pour qui ce n’est pas encore le cas, mais pour qui ça approche très vite, je vous dédie ce petit article !

Oui, les épreuves du bac débutent dans un mois, et ce quelque soit la filière. Si pour moi ce n’est plus qu’un souvenir, pour d’autre le stress est encore bien présent.

Le problème ? Vous n’avez pas encore révisé ! Comme d’habitude vous avez attendu la dernière minute. Pas de panique ! Aujourd’hui, je suis là pour vous aidez.

Oui, même si je suis le genre de meuf à avoir révisé longtemps à l’avance, je connais plusieurs petites méthodes de révisions intensives qui vous permettrons de décrocher ce diplôme même en ayant révisé un mois à l’avance ! Mais il va falloir vous motiver, cette fois.
Premier conseil : ne croyez pas au talent !

Pour vous raconter un peu ma vie, j’ai obtenue mon bac STI2D avec une petite mention assez bien en juin 2017, et maintenant j’étudie en communication (et dans quelques semaines, je vous écris un article entier sur ma première année de fac : mon organisation, mes déceptions, mes rencontres, les cours, l’ambiance, les examens…).

Le calendrier

Surement la méthode la plus basique, mais efficace !

IMG_8768

Vous prenez une feuille et des stylos de couleurs, puis vous tracez un calendrier où vous faites bien apparaitre les sept jours de la semaine sur la même ligne.

En rouge, vous inscrivez vos examens dans la case du jour où il se déroule, pour visualiser un peu le temps qu’il vous reste.

Ensuite, prenez deux couleurs et disperser votre travail dans les jours restants, une couleur pour les plus important et une pour les autres par exemple.

Essayez de faire en fonction de votre emplois du temps : prévoyez de réviser des choses simples ou des choses que vous aimez les jours où vous quittez tard les cours par exemple, vous serez moins démotivé le soir devant vos révisions.

Les jours ou vous savez avoir le temps, mettez les matières les plus lourdes et les moins intéressantes (bon, pas dans la même journée sinon on sait que vous ne ferez pas tout).

Une fois la première journée passé, surligner les choses que vous avez faite : oui le mieux est de se tenir parfaitement à son planning, mais il va forcément arriver des jours ou vous ne le ferez pas. Donc ne surlignez pas ce que vous n’avez pas fait, car un jour où vous aurez fini en avance ou qu’il vous restera du temps sur votre planification, vous pourrez rattrapper votre retard, puis le surlignez après.

L’enregistrement audio

C’est là que certains me traiteront de taré. Mais cette méthode pourrait marché si écouter vos cours vous fait apprendre plus facilement que le visuel.

Vous vous enregistrez en les lisant, mais ne dépassez les 4 minutes d’enregistrement.

IMG_8772

Ensuite, vous les mettez sur votre téléphone avec vos musiques. Le but étant de mettre votre playlist en aléatoire, de tomber des fois sur votre musique préféré, et des fois sur un de vos cours. Vous n’êtes pas totalement entrain d’apprendre, ni totalement entrain de rien faire. Mais vous avez interdiction de zapper à la prochaine musique, évidement !

Le petit jeu de carte

Créez un jeu de carte, et apprenez en vous amusant (oui, bon, ok, c’est pas hyper amusant mais bon).

Créez des petits papiers avec un recto question et un verso réponse pour vos dates, vos définitions ou les choses importantes de vos cours

IMG_8770

.

Gardez toujours quelques papiers dans votre poche ! A chaque fois que vous irez au toilette, que vous attendrez que votre déjeuner finisse de chauffer au micro-onde, que vous patientez même quelques minutes, hop, vous sortez au hasard un papier de votre poche et vous répondez à la question ! Et un petit deuxième si vous avez le temps. Et vous verrez, ça va vous faire progresser.

Les vidéos Youtube :

Tous les soirs vous regardez des vidéos sur Youtube jusqu’au bout de la nuit ? Forcez-vous à regarder une, voir deux vidéos en rapport avec vos cours dans la soirée. Pas forcément pendant des heures, mais entre deux vidéos humour ou makeup un peu de math ne vous ferait pas de mal, si ?

Les blocages

Le pire dans les révisions, c’est le blocages. Ça peut être une formule de math, ou même une date historique… Rien à faire, vous n’arrivez pas à la retenir. Au lieu de vous bourrer le crane pour la faire rentrer, là aussi j’ai une astuce.

Mettez-vous une alarme sur votre téléphone ou vous écrirez par exemple La date de la révolution française ? Assurez-vous de programmer l’alarme à un moment où vous ne révisez pas, ou vous faites autre chose. Et quand ça sonnera, efforcez-vous de trouver la réponse sans chercher dans vos cours.

Psychologiquement

Ca ne sert à rien de vous mettre la pression, croyez-moi. Vous n’avez pas besoin d’être bon dans tous les domaines, seulement dans ceux qui vous interesse. Le but est d’avoir un diplome, pour dans la mojorité des cas continuer vos études après, et dans ce que vous aimez.

Et vous verrez, on dit que le supérieur est plus dure mais c’est complétement faux, car à partir du moment où on aime vraiment ce qu’on fait on est capable de beaucoup. On peu être un mauvais élève au bac et devenir exellent après. Car au fond, le bac (à par si celui-ci est professionalisant), il ne nous sert pas à grand chose, donc on n’est même pas obligé de l’aimer !

Et pour tout ceux qui n’aime pas l’école : ayez votre bac et barrez-vous de là bordel ! Si vous ne révisez pas, c’est encore une année de plus à passer ici (répétez vous ceci, ça marche encore mieux que mes précédants conseils à ce qu’on dit^^)

IMG_8787

Sur ce, bonne chance dans vos révisons et pour vos examens, et je ne vous souhaites que des réussites et du bonheur pour tout le reste !

J’espère vous avoir aidez en vous donnant des conseils assez originaux et que j’utilise (pour la plupart), n’hésitez pas à me le dire en commentaire, ou a me parlez de votre expérience concernant votre bac !

Je vous embrasse ♥

Laurine.

9 conseils pour créer son propre blog !

Créer son blog, c’est avant tout avoir l’envie de partager un univers, notre univers à nous. C’est vouloir raconter des choses, donner des conseils ou des avis, montrer des créations, écrire, photographier et laisser cours à notre imagination…

Beaucoup en rêve, peu ose. Même si maintenant le blogging commence à se démocratiser de plus en plus, certain d’entre nous ont l’envie mais ne se lancent pas pour tout un tas de raisons. Malgré ce que vous pensez, ce n’est vraiment pas si compliqué, alors je vous propose quelques conseils pour vous aider.

Pour commencer, il y a plein de points à aborder comme le nom du blog, le site d’hébergement, l’organisation, les articles, les photos, les projets, les idées d’articles…Blogueuse depuis deux ans, je me suis d’abord posé toutes ces questions avant de me lancer.

14111866_626400014201154_305438121_n[1]

Pourquoi un blog ?

Avant même de se lancer dans un blog, il faut savoir quoi y mettre et se demander si on va s’y tenr réellement. Ce n’est pas tout de faire un blog jusque pour dire que. Il faut avoir une réelle envie d’écrire, de partager avec les autres… Sinon, l’envie de créer un blog partira aussi vite qu’elle est venue, et vous laisserez surement un site à l’abandon au bout de quelques mois : ce n’est pas le but.

Aimer écrire -même si on est pas forcément doué en orthographe (j’en profite pour m’excuser de toutes mes fautes dans cet article, dans les précédents et d’avance pour les futurs hm). L’orthographe s’apprende ne écrivant, en lisant. Ce n’est toujours pas parfait mais j’ai noté de vrais progrès depuis que je me suis mise sérieusement à écrire !

Si vous avez pour passion la mode, le dessin, l’écriture, l’art, le voyage… Ou même la cuisine, ou le sport ! Lancez-vous, faites partager vos passions dans des tutos, des articles, des conseils… Et partagez vos expériences personnelles : soyez proche des gens, ou du moins laissez-leurs l’impression que vous l’êtes en laissant des petites annecdotes, ou des petites histoires qui ont pu vous arriver !

IMPORTANT : avoir vraiment du temps pour écrire ! Ca c’est important. Sans mentir, je passe plus de 3h sur chaque article que je rédige (celui-ci compis). Le temps de faire les photos, d’écrire, de tourner les phrases, de ce relire… Bref, c’est extremement long. Heureusement, je me trouve au moins 3h, un peu éparpillées dans la semaine (c’est pour ça que je n’ai choisi pas choisi de jour précis pour publier chaque semaine, car je ne pourrais m’y tenir).

12650759_535714126603077_2120295727_n[1]

Nommer son blog.

Ca y est, vous vous êtes lancé dans la création de votre site ! Mais maintenant, l’étape que je trouve la plus compliquée : nommer son blog.

Comme vous vous en doutez, le titre du blog doit être explicite. Il doit annoncer la couleur. Ou alors, ce nom vous ressemble, il doit d’une manière ou d’une autre évoquer votre univers.

J’ai moi-même galéré à trouver un nom, et j’ai d’ailleurs changer plusieur fois (les anciens savent !)

Voici quelques idées de nom :

  • Blog mode : La mode by Laurine (votre prénom hein pas le mien) ; Le dressing de Laurine
  • Blog cuisine : La cuine de Laurine ; Les recettes de LaurineBlog d’une biscotte (tarte aux fraises, petite meringue…)…
  • Blog dessin, manuel : Les créations de Laurine ; Laurine-BricoLaurine et les paillettes ; Artiste incomprise

Enfin bref, vous m’aurez comprise !

Plus important que le nom (du moins pour ma part) : le slogan. Lui, à defaut d’avoir un nom explicite, devra décrire en une phrase votre blog ou son univers.

Pour reprendre mon exemple : Mademoiselle Capricieuse est mon nom, le nom de mon site, mais mon slogan est : De mots et d’aventures, d’aventures et de poésies. C’est une phrase que j’ai écrite spécialement pour ici, pour resumer mon univers et donner un apperçu (même un petit) de qui je suis.

IMG_8759

Avoir les idées.

Il faut avoir de bonnes idées ! Faire un blog sur des choses qui vous interresse et faire en sorte que ça interesse aussi les autres.

Ne vous forcer jamais à écrire sur des choses qui ne vous interresse pas, juste pour plaire aux autres. Je pense qu’il vaux mieux faire peu de vues mais avec un contenue de qualité car on y aura mis tout notre coeur, plutot que pleins de vues sur un contenue qui ne nous interesserait même pas nous-même !

Alors voici quelques idées :

  • Organiser une anniversaire surprise.
  • Maquillage et tenue complète pour aller en boite.
  • Cookies salés, ma nouvelle recette.
  • Ma morning routine.
  • Quoi dans mon sac de cours ? Présentation complète.
  • Une semaine à parcourir l’Angleterre.

Après ce sont mes idées à moi, je vais surement bientôt écrire certains de ces articles d’ailleurs, en attendant j’espère que ça vous donneras des idées pour commencer.

Sinon j’ai un article super à vous proposer : 30 articles que vous devez absolument écrire !

Avoir les idées, et les organiser.

Avant de se lancer dans un article, il faut entièrement le penser ; un peu comme une dissertation : un début, un milieu avec des parties et une fin -loin de moi l’envie de vous décourager tout de suite ! Pour ça, je vous conseil un petit carnet dans lequel noter toutes vos idées, vos notes, les choses importantes…

Surligner les titres, écrivez vos idées, vos notes, tout ce qui vous passe par la tête. Emportez ce carnet partout avec vous ! Car vous verrez le monde différement et beaucoup de situations vous inspireront des thèmes, ou des articles.

Perso, moi qui fais des carnets pour tout et pour rien, j’adore le concept !

12647776_537215343119622_698789505_n[2]

Son premier article.

Après avoir fait un brouillon dans ce petit carnet (ou ailleurs), en piste pour écrire son premier article qui est évidemment : la présentation !

C’est important de commencer son blog par un article de présentation. Déjà pour se présenter soi-même, car je sais que j’aime bien savoir qui je lis quand je traine sur les blogs. Parler de soi, son age, ses études, ses passions, son caractère… Ce qui vous a poussé à faire un blog aussi ! N’hésitez pas à mettre une petite photo de vous !

Puis, la présentation du blog : de quoi ça va parler, le genre d’articles que vous allez publier… Si vous voulez un exemple, j’ai moi-même une présentation dans la catégorie autre du blog, je la emt régulièrement à jour alors allez jetter un coup d’oeil !

Rédiger ses articles.

Tous les articles devrons être rédigés avec soins. N’oubliez pas que n’importe qui peut les lire ! Alors forcez-vous à ne pas écrire n’importe quoi. Relisez-vous pour les fautes d’orthographes ou de frappes, tourner vos phrases correctement…

Inserer des photos, si possible vos propres photos, sinon indiquez en petit l’adresse du site où vous l’avez prise. Pareil pour les textes qui ne sont pas de vous, c’est important de le mensionner. Déjà parce que c’est dans la loi, puis parce que c’est irritant de se faire voler une photo ou même un texte, retrouver ça dans un autre blog comme ci ça venait de quelqu’un d’autre, c’est super frustrant.

La cadance : on m’a toujours dit de choisir un jour dans la semaine (genre le mercredi) et de m’y tenir. Si vous pensez y arriver, faites-le ! Mais avant de vous engager, n’oubliez pas qu’il faut avoir le temps de le faire toutes les semaines, et surtout l’envie. Je ne suis pas trop pour le fait de se forcer à écrire un jour en particulier, pour moi il faut laisser cours à ses envies, si on veut en faire deux dans la même semaine, ou seulement un seul dans le mois en fonction de nos humeurs, des choses sur lesquelles on a envie de parler… Se forcer à écrire c’est déjà se forcer à trouver des sujets d’article. Pour qu’il y ai de la qualité, il ne faut pas écrire pour écrire juste parce que c’est le jour de publication de la semaine, vous voyez. A cours d’idée, on risquerai de se repeter, ou d’écrire des choses tout simplement inintéressantes.

IMG_8762

.

Les photos, c’est très important pour ne pas qu’il y ai un gros bloque d’écriture à lire, pour faire beau, pour illustrer… Faites les photos les plus stylés que vous pouvez !  Une bonne photo en couverture c’est ce qui donne l’envie de lire l’article, non ?

Pour les miennes, j’utilise généralement mon appareil Canon EOS 70D (que j’ai eu à mon anniversaire cette année) ou mon Nikon DSC HX60 (que j’ai eu à mon anniversaire l’année dernière). Ca m’arrive d’utiliser mon téléphone portable Huawei, mais c’est plus rare.

IMG_8757
Photo prise par le Canon

 

DSC03567
Photo prise par le Sony

 

J’ai mon petit matos, comme une perche à selfie, un micro, une pochette étanche, un trépied, ou mon ordinateur. Je rédige toujours sur l’ordi, jamais sur l’appication WordPress sur mon téléphone. L’application me sert à vérifier le nombre de vues, les commentaires, les likes… Mais c’est tout.

Se faire de la pub.

On néglige souvent cette étape pourtant essentiel au partage de notre blog !

Pour se faire de la pub, ce n’est pas compliqué mais avant d’arriver à un résultat, c’est extraimement long et il ne faut surtout pas se décourager ! Même moi, au bout de deux ans, je n’arrive pas aux résultats que j’aimerais.

N’hésitez pas à aller voir d’autre blog, liker et commenter pour se faire voir (sans se faire de pub, juste commenter quelques choses de sympa, ou en rapport avec son article). Ca vous permettera en plus de vous faire connaitre, de connaitre d’autres blogs que vous aimerez surement, dont vous vous inspirerez ou vous trouverez le créateur juste super sympa !

Vous pouvez partager le lien du blog sur votre facebook, et sur des groupes appropriés tel que : la comu des blogueuses, les blogueuses de france, rencontre entre blogueuses… ect (ceux-ci sont des noms inventés, mais des groupes similaires existent sur facebook !) où tout le monde partage et échange entre eux.

Vous pouvez aussi envoyez ce lien à vos amis pour qu’ils aillent voir ce que vous avez fait, pour qu’ils vous aident à partager… Surtout à vos début, ils seront d’une aide précieuse.

Créer un comtpe Instagram. C’est LE réseau social à la mode en ce moment, alors créez en un pour partager vos photos et vous créer une communauté, raconter votre vie, soyez proche, et insitez-les à cliquer sur vos liens pour découvrir les articles ! (Sans forcer, sans mettre de faux titres accrocheurs bien sure, il n’y a rien de plus énervant). Mettez des photos qu’on peut retrouver sur le blog, un résumer des articles… J’ai moi même un Instagram spécial pour le blog ( @mlle_capricieuse.bylaurine).

12660456_537215363119620_1401125192_n[1]

Le regard des autres.

C’est un sujet que j’aborde régulièrement dans mes articles conseils, car je sais que le regard des autres est une des choses qui vous bloques le plus (pourquoi ?).

Comme on vous l’a souvent bien assez dit : vivez pour vous, et pas pour eux. Et ça n’a jamais été aussi vrai qu’ici. Ecrivez pour vous, écrivez parce que ça vous passionne, parlez de sujets qui vous tiennent à coeur. Et si un jour un camarade de classe, par exemple, vous sort un truc du genre « ce que tu fais c’est nul, ça sert à rien, arretes tout« , c’est soit parce que lui n’a pas eu le courage de s’y mettre (à ça, ou a n’importe quelle autre passion, par peur du regard des autres).

Un jour, on a aussi tourné en dérision ce que je faisais (remarque très mal placée d’un mec qui, je précise, écrivait du rap et le chantait sur Youtube -donc il aurait du me comprendre, bref). Je me dis que si à cause de ça j’avais arreté, je n’en serai pas là aujourd’hui, et j’aurai arreté pour rien, puisque maintenant que je ne suis plus au lycée je ne le vois plus du tout ! Ca aurait été bête. Alors pensez comme ça, si un jour on vous dit quelque chose, dites-vous que dans quelques temps, si ça ce trouve cette personne, vous ne la reverrez même plus !

Ne cherchez tout de même pas les critique : faites attention à ce que vous écrivez, et aux photos publier car, encore une fois, je le rappelle, tout le monde peu le lire (votre famille, vos amis, des inconnus à l’autre bout de la terre, vos futurs employeurs…).

12626078_535714169936406_1788047394_n[1]

Un dernier conseil : WordPress est vraiment génial pour pouvoir créer votre blog, la majorité des options (dont la création du site) sont gratuites ! Il y a surement d’autres hébergeurs super, mais vu que j’utilise celui-ci à la base, je ne peu que le recommander car j’en suis plutot satisfaite.

Donc voilà, c’est fini pour cet article, j’espère vraiment qu’il vous aura été d’une grande aide, et que vous avez pris plaisir à le lire comme moi j’ai pris plaisir à l’écrire.

Si vous avez envie de réagir, que vous pensez que j’ai oublié quelque chose d’important, ou tout simplement que vous avez aimé : n’hésitez pas à laisser un commentaire, ça me fera super plaisir !

Passez une bonne journée, et on se retrouve bientôt ! ♥

Laurine.

Petit guide de survie pour sa rentrée en classe de seconde.

Bonjour tout le monde ! Bon, je vais parler d’un sujet qui fache un peu pour beaucoup d’entre nous qui somme encore en vacance : la rentrée des classes !

J’ai décidé aujourd’hui d’écrire un article pour les plus jeunes, celles qui entre seulement au lycée dans deux semaines (ah ! deux semaine ! déjà !). Honnetement, j’aurai revé pouvoir trouver ce genre d’article avant mon entrée en classe de seconde car je deteste ne pas avoir le controle sur une situation, et là je ne savais pas du tout où j’allais mettre les pieds car je suis la plus grande de la famille.

Je rentre cette année à la fac (si vous avez des guides de survies, je suis preneuse ahah), donc moi aussi je suis passé par la classe de seconde et je vous raconterai avec plaisir ma rentrée,  et si possible vous donnerai quelques conseils ! ☺

Le premier jour :

Bon, pour moi c’était particulier car je suis entrée dans un lycée composé a 80% de mec et nous étions 4 nanas sur 35 dans ma classe. Mais ça ne m’a pas trop intimidé, j’ai toujours été plus proche des garcons que des filles, en général. Et pour bien enfoncer les choses, ce n’etait pas mon lycée de secteur et je ne connaissais aucun des prénoms sur la liste de ma classe.

Comme nous les filles, nous ne sommes pas beaucoup, j’ai direct sympathisé avec la première que j’ai croisé dans notre salle (et aujourd’hui encore, elle est ma super copine et on est restée très proche !). Je pense que le premier conseil que je pourrais vous donner c’est qu’a votre arrivé, vous vous installez a côté d’un(e) inconnu(e) et vous parlez, histoire d’avoir déjà un premier repère dans votre nouvelle classe.

Même si vous êtes stressé (ce qui n’était pas mon cas, mais ça peut arriver) essayer de paraître detendu, on aura une meilleure première impression de vous ! Personnellement, la majorité des première impressions que je me suis faite en observant pour la première fois les têtes de mes nouveaux camarades ce sont avéré fausses ! Et pareil de mon coté, je me souvient qu’il y en avait un qui pensait que j’étais gothique, alors que pas vraiment^^

Pour les vêtements : forcement, surtout pour les filles, on adoooooore mettre nos plus beaux habilles pour la rentrée. Mais honnetement, n’en faite pas trop, je vous assure. Personnellement, j’avais des talons, un legging noir et un debardeur simple de la même couleur. Rien que des talons le premir jour, en y repensant, ca fait trop premier jour.

Pour ce qui est du sac, j’ai fait cette erreur moi aussi, c’est de garder mon sac a dos Easpack bleu du collège pendant un ou deux moi, je me suis vite appercu que c’était un sac à main que je devrais prendre ! Oui, même quand le sac est lourd ! (Après, ça, ce n’est qu’une questions de style vestimentaire, mais un sac à main c’est nettement plus adapter à mon style.)

La difference collège/lycée :

Les differences sont multiples, et quand on vous dis que le lycée c’est mille fois mieux que le collège et bien… c’est totalement vrai !!

  • Déjà, les vêtements ! On entre au lycée, on est grande, on a 16 ans et on s’habille comme on le souhaite ! Au collège, jamais je ne portais de jupe ou alors je demandais à ma meilleure copine (on a toutes plus ou moins connu ça) : tu mets aussi une jupe demain pour pas que je sois seule ? Maintenant fini, je m’habille vraiment comme je le souhaite et c’est mieux comme ça.
  • Bien evidement, les heures de trou ! Quelle liberation de ne plus être obligé d’aller en salle de permanence, ou on est placé, surveillé par les pions et obligé de bosser. Au lycée, une heure de libre ? Très bien, je peux aller bosser mais je peux aussi aller boire un verre avec mes potes, acheter de quoi manger et se poser au parc, trainer dans des boutiques… Bref, tout ce que tu veux et ça, ça change la vie croyez moi !
  • Du coup, vous allez connaitre ce qu’est la crise (enfin, a votre niveau de lycéen quoi !), vous aurez tellement depensé de sous dans les soirées avec vos nouveaux amis, ou même dans la bouffe pendant vos heures de trou, ou pour manger en ville entre midi que… Vous serez toujous en manque de sous !
  • Les devoirs, personnellement plus j’augmentais en classe moins j’avais de devoir, j’en avait cinq fois plus en 6e qu’en 1er, alors je ne sais pas pour vous, mais moi ça à été un des changements.
  • Il y a aussi ce système de hierarchie qui est beaucoup moins visible voir inexistant au lycée, vous savez les élèves populaires et les sans amis comme on disait. On lycée il n’y a pas vraiment cette notion. Bien sure il y a certaine personnes qui se font toujours plus remarquer que les autres, mais ça s’arrête là. En général, du moins dans mon lycée, personne n’est persecuté comme on peu le voir dans les éries, je vous rassure.
  • La cantine, pour moi ça à été la même chose, je me suis même demandé si ce n’était pas le même traiteur ! Bon après je suppose que ça vari d’un lycée à un autre ça.

 

Et bien sure, je suis désolé de vous avoir fait croire que le lycée c’est comme sur la photo de couverture de cette article, car en réalité ce n’est pas du tout ça et moi aussi j’ai été très deçus ! ^^ Il y a beaucoup de difference entre ce que vous voyez à la télé et la réalité, j’en ai donc fais un petit article humoristique, que voici : Lycée: les séries américaines VS la réalité !

Voilà, j’espère que cette article plein de remarques et de conseils vous aura plus. Si vous avez des questions vous n’hésitez surtout pas à me les poser en commentaire, je me ferai une joie de vous répondre !

Gros bisous ! ♥
laurine[1]