Rotterdam : le premier port européen.

Le port de Rotterdam, situé au Pays-Bas dans le delta du Rhin, est ce qu’on appel une zone industrialo-portuaire, c’est a dire qu’il permet aussi bien de produire que d’échanger des marchandises. Aujourd’hui, il est considéré comme la porte d’entrée de l’Europe du Nord-Ouest, et est en mesure de concurrencer les plus grands ports asiatique du monde. Plus de 440 millions de tonnes de marchandises y sont traitées chaque année : il est donc le premier port européen et son avance sur ses concurrent de la région est considérable.

Les échanges maritimes.

Depuis les années 50, la mondialisation a entrainé des échanges, notamment maritimes, entre les territoires du monde entier. Aujourd’hui, entre 80 et 90% des échanges passent par la mer. En 2009, le nombre de conteneurs échangés est passé à 520 millions, contre 100 millions en 1992.

Ces échanges, aspect majeur de la mondialisation, transitent par des routes maritimes empruntant des passages stratégiques pour passer d’un point à un autre, tout en réduisant les distances, et donc les coûtes lié au transport. Ces passages peuvent être naturels (comme les détroits) ou artificiels (comme les canaux) : le détroit de Malacca, le canal de Suez… Et transitent majoritairement entre les 3 pôles de la Triade (= Amérique du Nord, Europe occidentale et Asie).

Image par David Mark de Pixabay

La situation géographique du port.

La port de Rotterdam est situé sur la façade maritime la plus importante d’Europe et fait partie de la Northern Range (= « la rangée du Nord« ) : un ensemble de port situé le long de la Manche et de la Mer du Nord, où ce situe également ces principaux concurrents européens.

La ville de Rotterdam est également connecté au reste de l’Europe par un réseaux très dense de communication, ce qui fait de sa position un avantage extraordinaire par rapport aux autres ports du continent. Le port est en effet desservie par de nombreuses autoroutes ou voies ferrées venant de tout le continent et des oléoducs et gazoducs permettent l’acheminent de gaz et d’hydrocarbures.

La révolution industrielle.

C’est vers la fin du XIXe siècle que le port de Rotterdam s’accroit véritablement, en lien avec les révolutions industrielles du siècles. Il devient « la station service de l’Europe » avec le pétrole importé par voie maritime. Plusieurs terminaux sont alors construits comme celui d’Europoort, Maasvlakte ou Maasvlakte 2 et le port s’agrandit encore.

Un port d’importation.

Le port de Rotterdam est surtout un port d’importation, 325 millions de tonnes y arrivent chaque année, contre 125 millions de marchandises exportées. Le port reçois du pétrole ou des conteneurs directement du Moyen Orient sur des supertankers (ou d’énormes porte-conteneurs) pour les recharger sur des navires plus petits (des feeders), pour ensuite les transporter jusqu’à des ports moins importants.

Image par Hessel Visser de Pixabay

Le 4e port du monde.

Longtemps en 4 positions, derrière les ports chinois de Shangaï ou Ningbo et celui de Singapour, le port de Rotterdam est aujourd’hui à la 9e place du classement des ports mondiaux. Ce déclin s’explique avant tout par la monté de l’économie asiatique comparée à la quasi-stagnation de celle de l’Europe. Déclin qui, d’ailleurs, n’en est pas vraiment un : le trafic continu tout de même d’augmenter à Rotterdam, mais de façon moins rapide que ces concurrents asiatiques.

Le port de Rotterdam à déjà été le premier au monde, dans les années 80, mais il a, comme vous avez pu le constater, été dépassé par l’émergence des grands ports asiatiques.

Et pour indication, le premier port de France (celui de Marseille), n’est que 53e au monde.

Image par ivArt de Pixabay

Sources : kartable.fr / assistancescolaire.com / wikipedia.org / maxicourt.com /

Comme vous avez pu le constater, je me suis essayée dans un nouveau format, moins axé sur le voyage en lui même mais plutôt sur la culture : j’espère que ces petits cours vous plairont, il y en a pleins d’autres en préparations : géopolitique, géographie, culture du monde, histoire de pays ou civilisations…

N’hésitez pas à me faire part en commentaire de ce qui pourrait vous intéresser. A bientôt !

Laurine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s