Sous le soleil des Landes [France]

Les températures sont négatives et il y a de la neige partout : et si je vous ramenais en été ? Le sable fin, le soleil brulant, l’océan…

Cet été 2020, bien qu’un peu particulier, nous avons pu voyager en couple dans le sud de la France. Nous avons donc mis le cap dans Les Landes, et plus précisément sur Sanguinet et Bordeaux pour un superbe été.

Je vous emmène avec moi pour une semaine de rire et de fou-rire, de moments de bonheur et de terreur aussi, de la joie et des sensations.

Et voici les points clés du séjour, entre restaurants, bars et autres petites aventures :

  • 1# Camping Sanguinet Plage *****
  • 2# Journée à Bordeaux : rdv avec la belle-famille.
  • 3# Accrobranche : un rituel de vacance.
  • 4# J’ai fais du jet-ski ! Ma première expérience.
  • 5# Randonnée à la Dune du Pilat : comme dans mes souvenirs d’enfance.
  • 6# Bain de minuit : ceci est un thread horreur.
  • 7# 6km en canoé : randonnée matinale.
  • 8# Rando en quad : pire activité ?
  • 9# AquaPark et mojito : dernier jour à Sanguinet.
  • 10# Pratique : valise pour le camping

1# Camping Sanguinet Plage *****

Arrivé au camping, je me suis rendu compte que rien (ou presque) n’avait changé depuis temps d’années. A l’exception d’une chose : son nom. Avant de se faire racheter par Sandaya, il se nommait les Grands Pins et avait un peu moins d’étoiles. Il y a quelques années, j’y ai passé des vacances formidables avec ma sœur et mes parents. Il est resté, depuis, mon camping préféré : la piscine était top, les animations le soir aussi, les équipements pour les enfants… Et c’est l’année où je me suis fait le plus de copains de vacances, et ça, ça compte ! En plus de ça, il est situé juste en face du lac : vous n’avez qu’a traversé une route pour rejoindre la plage : le rêve.

En voulant en discuter avec Jonathan, on s’est rendu compte que lui aussi, enfant, il avait été dans ce camping et en avait gardé de supers souvenirs. La décision était prise, nous irions ensemble là bas cette année !

Voici le lien vers le Camping Sanguinet Plage de Sandaya.

Quand nous sommes arrivé, il faisait déjà très chaud et nous devions mettre en place notre toile de tente, accroché le file à linge et installer l’électricité sur notre emplacement.

Camping Sanguinet Plage *****
Notre matériel de camping

Après s’être installé, nous sommes aller se promené ensemble pour ressasser quelques souvenirs de notre enfance ici, et pour constater que tout était encore là, et bien d’autres nouvelles choses encore.

La première chose que nous avons faite est d’aller se prendre un petit cocktail au bar du camping, of course !

Puis après ça, nous avons pu profiter de la piscine une petite heure. Avec les mesures sanitaires actuelles, la piscine ne peut accueillir qu’un nombre défini de vacancier à la fois. Il est donc obligatoire de réserver son créneau 24h à l’avance à l’aide d’une application (que je n’ai, personnellement, pas apprécié. Bien que je conçois qu’elle a du être créée rapidement pour répondre aux besoins de la crise sanitaire).

Bien que nous nous soyons endormis sur nos transats (oups), on s’est couché tellement tôt ce soir là : avec la route, nous étions épuisé.

2# Journée à Bordeaux

Jonathan a de la famille dans les environs de la ville de Bordeaux : son frère (coucou à vous si vous passez par là 🙂 ) et toute sa petite famille. nous nous sommes donc rendu chez eux pour une journée. On a prit l’apéro, discuté, mangé, on s’est baigné dans la piscine et je me suis même occupé de nourrir leur petit poulailler.

On a repris la route du camping plutôt tard, et on est directement aller se coucher car le lendemain, une longue journée nous attendait.

3# Accrobranche

On s’est levé sous une petite pluie, en espérant ne pas devoir la supporter à l’accrobranche. On a pris notre petit déj au camping et on est partie directement à Bisc’aventure pour une matinée dans les arbres (et oui, quand même un peu sous la pluie).

Accrobranche à Bisc’aventure

C’était vraiment super sympas, l’accrobranche c’est un peu mon petit rituel des vacances : quand on part dans le sud de la France, on trouve toujours une matinée pour aller grimper partout dans les arbres et s’amuser.

Resto : L’Archipel Biscarosse Plage

Après ça, nous avions super faim alors nous avons trouvé un petit resto qui nous a tout de suite attiré, par sa jolie décoration : L’Archipel Biscarosse Plage.

Huitres, l’Arcghipel Biscarosse Plage

En entrée, monsieur a prit des huitres et moi une assiette tomates-burrata. Et pour finir, nous avons pris une bowl : Végé pour moi, Crevette pour lui : le tout était vraiment délicieux.

Tomates-Burrata, L’Archipel Biscarosse Plage
Bowl végé, l’Archipel Biscarosse Plage

C’est très rare que je le fasse mais là, je recommande vivement ce restaurant où j’ai vraiment tout aimé, et Jonathan aussi.

4# J’ai fais du jet-ski !

J’avoue, j’appréhendais beaucoup : en général, l’activité que j’attend le plus est celle que je fini par aimer le moins (peut-être que je place trop d’espoir dedans à chaque fois ?). Quoi qu’il en soi, j’attendais le jet-ski avec impatiente et ça a été la meilleure activité du séjour !

Je n’en avais jamais fait, mais c’était une bonne peur que je ressentais. J’adore les sensations et je voulais vraiment m’éclater sur l’eau avec un jet !

Pour ça, nous avons choisis de partir en mer avec Jet33 Arcachon pour la randonné d’une heure L’ile aux oiseaux, pour 120€.

Les premières 20minutes, c’est Jonathan qui a conduit et à l’arrière, j’étais très mal à l’aise : je me prenais toute l’eau dans le visage, je galérais à m’accrocher quand on sautait les vagues ect… Mais j’ai quand même voulu prendre le guidons pour la suite.

Et piloter, c’était vraiment le meilleur ! J’étais beaucoup plus à l’aise, surement puisque c’est moi qui maitrisais le jet : on allait à fond, on prenait les vagues… On a vraiment beaucoup rigoler. J’ai clairement passé un super moment ! Pour une première expérience, j’étais vraiment contente et je n’ai actuellement qu’une hâte : pouvoir en refaire bientôt.

5# Randonnée à la Dune du Pilat

Ce matin là, après la journée d’hier, c’était détente à la piscine du camping. On a nagé et on a ronflé sur les transats.

Malgré la chaleur, programme de l’après-midi : la Dune du Pilat.

Nous nous sommes garé sur le parking super chère du coin et avons marché jusqu’au fameux gros tas de sable.

Nous l’avions chacun déjà fait une fois durant notre enfance, pendant nos vacances avec nos familles. Personnellement, je n’en gardais pas un très bon souvenirs, c’est pourquoi j’ai voulu retenter.

En même temps, j’étais enfant : je détestais marché, encore moins escalader et j’étais pas du tout sportive (bon, ça, ça n’a pas vraiment changé). Et puis, ma sœur, Célia, avait réussis, on ne sait trop comment, à me mettre une poignée de sable dans l’œil ! J’ai pleuré des petits grains pendant des jours, c’était atroce. Sans parler des photos de famille, où ils sont tous debout et souriant et moi, a leur genoux, dans le sable, entrain de pleurer et de me tenir l’œil : magique.

Dune du Pilat

Cette fois, ça a été différent. J’ai prévenu un million de fois Jonathan de faire attention avec le sable et je l’ai suivis jusqu’en haut de la Dune, non sans beaucoup un peu de mal.

En vrai, arrivé en haut, j’étais morte de fatigue et j’avais très chaud. Si bien qu’on a pris la décision de ne pas descendre se baignée, par peur que je ne puisse plus jamais remonter ^^

Dune du Pilat

Au final, mon souvenir de la Dune s’est peut être légèrement amélioré, mais ça reste pour moi une épreuve de gravir cette montagne de sable (ne riez pas).

Après cette épreuve physique, donc, on est redescendu boire un Granita avant de passer en course chercher un repas pour ce soir au camping.

Après mangé, nous sommes aller nous promener au marché nocturne de Biscarosse. Dans cette région, il y a énormément de marché et surtout le soir : c’est vraiment agréable de s’y promener et d’y passer sa soirée, et également pour acheter des petits cadeaux et souvenirs artisanaux. Si vous chercher sur internet, vous pourrez en trouver toute une multitudes pour chaque soir de la semaine et dans des villes différentes.

6# Bain de minuit : ceci est un thread horreur.

En rentrant, on a eu la meilleure (la pire ?) idée de la soirée : un petit bain de minuit ? Bon, pas réellement dans les règles de l’art car nous avions gardé nos maillots bains, mais une baignade dans le lac vers minuit tout de même.

Comme dit plus haut, la plage est juste en face du camping, nous n’avions pu qu’a traverser la route éclairé pour nous baigner dans le lac qui lui, était dans le noir.

On se pose sur la plage avec notre serviette et nos affaires et, ce qui va suivre est la pire histoire de voyage de ma vie. Mais, vraiment, j’ai eu super peur !

On avait un peu bu (mais pas trop non-plus) et on riait pour des choses un peu bête comme sur le fait qu’on avait peur de laisser nos affaires et que, dans la nuit, quelqu’un se jette dessus pour nous les prendre (avec du recule, on aurait du tout laisser au camping et prendre uniquement notre serviette).

L’eau était vraiment chaude et ça, c’était vraiment très agréable.

On est donc allé se baigné et, en me tournant vers la plage, je vois que nous sommes seuls. Il y avait juste un père qui marchait avec une poussette sur le trottoir. On rigole, on discute… Puis, par sécurité, je jette un nouveau coup d’œil sur la plage.

Et là, j’aperçois un homme entièrement vêtu de noire et muni d’une capuche qui nous fixait, debout, juste là sur la plage.

Evidement, je pris peur ! Et pour seul réponse de Jonathan, j’ai eu le droit à un « mais non il promène juste son bébé dans sa poussette », « tu as trop bu ou quoi ? Arrête de paniquer ». Mais non, PAS LUI. Pas le mec avec sa poussette, L’AUTRE MEC. Et là, il tourne la tête vers la plage et son visage de mis à changer. J’ai compris qu’il l’avait vu aussi. Soudain, l’homme s’avance vers nous, puis se stop de nouveau.

« Ok, c’est pas normal. On sort« .

On s’est levé, et j’ai suivis Jonathan en direction de la plage, en direction du mec. A ce moment là, celui-ci à fait directement demi-tour.

On est donc sortie de l’eau et on s’est posé sur nos serviettes. J’ai pensé que si j’avais été avec ma sœur ou une amie, on n’aurait jamais oser sortir de l’eau comme il l’a fait. A ce moment là, j’étais vraiment contente d’être avec lui.

Un petit chat nous a rejoins pour demander des papouilles, comme pour nous rassurer. Je jetais en même temps des coup d’œil sur la route, où, l’homme en noir discutais avec quelqu’un à l’intérieur d’une camionnette : super rassurant la camionnette, je sais.

On a continuer a papouiller ce petit chat, et l’homme a fini par monter dans le véhicule est disparaitre.

Maintenant la question est : quels étaient ses attentions ? Certainement juste nous volé. En tout cas, nous sommes retourné directement au camping, après que le petit chat nous ait laissé.

Peut-être que raconter comme ça, ça n’a rien de très effrayant, mais en vrai, un mec tout en noir qui te fixe quand t’es dans l’eau et dans la nuit, c’est super cringe !

7# 6km en canoë

Ce matin là, petite excursion en canoë avec Biscanoe. 6km de rando sous le soleil du matin, encore pas trop haut dans le ciel.

Chacun son canoë, on s’est beaucoup amusé. Et je me suis rendu compte que, là aussi, je me suis beaucoup amélioré : quand je repense au balade en canoë avec Célia, où l’on finissait systématiquement dans les ronces sur les côtés parce qu’on fait littéralement n’importe quoi dans nos embarcations. C’était néanmoins nos meilleures fou-tire de Vendée !

Après cette promenade, on est allé mangé puis nous avons profité un peu du lac pour nous baigner, et nous avons pu nous poser quelques heures (ce qui n’arrive pas souvent, tellement on a la bougeotte).

8# Rando en quad : pire activité ?

Ca à finalement été la journée la plus chaude de la semaine, il faisait environ 40°, c’était vraiment très dur. Mais la météo n’aura pas eu raison de notre programme : cet après-midi là, c’était randonnée en quad.

La pire activité j’ai dis ? Evidemment, y’en fallait bien au moins une. Avec Jonathan, on n’a pas vraiment apprécié, mais pas du tout pour les mêmes raisons !

A l’image du canoë et de la Dune du Pilat, j’ai une anecdotes de qualité à vous raconter : ma première fois en quad, j’ai défoncé la clôture d’une maison et faillit débarqué dans le jardin (oui, j’ai vraiment que ça comme de petite histoire pendant mes voyages^^).

Jonathan à trouvé le parcours trop plat, pas assez de sensation pour lui. Et moi, c’était plutôt l’inverse : le quad qui était trop lourd pour moi alors je peinais à le maitriser, et je me concentrais tellement à essayer de maintenir le guidon pour diriger que je n’ai pas beaucoup profité de la balade. En plus de ça, le masque et la charlotte était de rigueur sous le casque, alors que la chaleur était déjà étouffante.

Et le meilleur, c’est quand je me suis brûlée la jambe avec le pot d’échappement, of course !

Après la balade, on était remplis de poussière, ce qui nous a beaucoup fait rire (un peu moins quand celle-ci s’est transformé en boue quand on a essayé de se laver bras et jambes avant de partir).

Pour résumé, c’était pas notre meilleure activité, d’autant plus que c’était plutôt chère. peut-être qu’avec un quad enfant ça aurait été différent ?

Petit conseil : si vous faite moins de 50-60kg, et que vous savez que vous n’avez pas forcément beaucoup de force, considérez le quad enfant, l’expérience sera meilleure, j’en suis certaine !

Resto : Le Catamaran.

Toujours sous la chaleur plombante, on est allé au restaurant le plus proche de notre camping : Le Catamaran.

J’ai pris une petite salade de chèvre chaud, et c’était délicieux.

Salade de chèvre chaud, Le Catamaran Sanguinet

Même après que le soleil ce soit couché, il faisait encore très chaud.

Sanguinet, France

Le soir, nous avons profité du spectacle de magie proposé par le camping, c’était plutôt sympatique.

Par contre, la nuit a été vraiment horrible, il faisait tellement chaud qu’il était impossible de s’endormir. Je suis allée prendre des douches froides plusieurs fois au milieu de la nuit, même si celle-ci ne faisait effet que 5min. Des fois, je sortais juste de la tente me coucher à l’extérieur, sur une table oui, mais il n’y avait pas plus de vent.

9# AquaPark et mojito

La chaleur était un peu redescendu, c’était nettement plus supportable.

Pour ce dernier jour à Sanguinet, nous sommes allé à Aquapark Biscarosse : au milieu du lac, pleins de toboggans, de jeux gonflables, de trampolines, un mur d’escalade et même une tyrolienne. Ca, c’est vraiment super fun. On a passé une petite heure à jouer là dedans pour 10€/personne.

Ensuite, nous avons prit un Mojito fraise au bar : un Mojito en or je suppose, vu son prix (oui 12€ le Mojito c’est peut-être un peu exagéré ?).

On est retourné se promener à Biscarosse plage, là où nous avions été pour le marché nocturne.

On s’est arrêté au Rooftop pour prendre une Pina-Colada (mon cocktail préféré ever). L’endroit était vraiment très cosy et j’ai adoré la déco (coussins de partout, bois, plantes, plaides…) : et comme vous le savez maintenant, c’est la déco qui me fait entrée ou non dans un bar/resto.

Le Rooftop, Biscarosse

Nous avons profité de notre dernier jour au camping avant de retourner, pour le weekend, à Bordeau, dans la famille de Jonathan. C’était un weekend vraiment top, mais le lundi, il était déjà l’heure de rentrer en Lorraine…

10# Valise pour le camping

On va finir ce petit article avec une liste pour votre valise pour le camping, que vous pourrez imprimer pour être sûr de ne rien oublier !

¤ Tente et emplacement :

  • Toile de tente / sardine / marteau
  • File à linge, pince à linge
  • Multiprises
  • Réchaud
  • Table (dépliante) / chaise / chaise de pêche
  • Glacière
  • Mini frigo
  • Parasol
  • Gobelets en plastiques réutilisables (éco-cup) / assiette plastiques réutilisables / couverts traditionnelle (ou jetable mais en matériaux écologiques 🙂 )
  • Casserole / tupperware

¤ Toilette et douche commune :

  • Gel douche / shampoing
  • Serviette de toilette / gant de toilette
  • Brosse à cheveux / démêlant / soin
  • Brosse à dent / dentifrice / protège brosse à dent / gobelet
  • Maquillage
  • Soins de la peau
  • Crème hydratante / crème solaire / huile
  • Papier toilette
  • Lessive / produit vaisselle

J’espère avoir pu vous faire voyager un peu durant cet hiver un peu particulier aussi. Moi je n’ai qu’une hâte : mes prochaines vacances au soleil en amoureux !

Etes vous déjà allez dans Les Landes ? Si vous avez des bons plans, je vous lirez en commentaire.

En attendant, retrouvez moi sur Instagram ( laurine_mchl) où je suis très active. Et où vous pourrez suivre toutes mes petites aventures en direct !

Je vous embrasse, prenez soins de vous et de vos proches.

Laurine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s